Vivre sa foi avec l'Eglise Luthérienne

Vivre sa foi avec l'Eglise Luthérienne

Comment mener une vie chrétienne épanouie dans le monde d'aujourd'hui ?

Comment mener une vie chrétienne épanouie ?

Une vie chrétienne épanouie

« Comment mener une vie chrétienne épanouie dans le monde d’aujourd’hui ? » C’est une question fort pertinente qui mérite réflexion, car elle porte sur notre foi au quotidien, sur l’identité de notre personne même. 

Définition

Evidemment, une réponse doit commencer par une définition. Considérez trois textes de la Bible.

  • « On t’a fait connaître, homme, ce qui est bien et ce que l’Eternel demande de toi : c’est que tu mettes en pratique le droit, que tu aimes la bonté et que tu marches humblement avec ton Dieu. »  (Mi 6.8) 
  • « Jésus lui répondit : ‘Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée. C’est le premier commandement et le plus grand. Et voici le deuxième, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes.’ » (Mt 22.36-40) 
  • « En effet, le royaume de Dieu, ce n’est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint-Esprit. » (Rm 14.17) 

Une vie épanouie serait une vie qui manifeste de la joie et de la sérénité, une vie où l’on se sent comblé, content et satisfait. Il me semble donc qu’une vie chrétienne épanouie est la vie de disciple de Jésus-Christ qui réalise le dessein de Dieu dans le temps actuel. 

Subjectivement, cette vie est essentiellement « la justice, la paix et la joie, par le Saint-Esprit. » C’est le fait de me sentir comblé et d’être content de ma situation et de ma condition dans la vie. 

Objectivement, elle est l’amour pour Dieu, le respect de sa volonté, et l’amour pour autrui. 

C’est la vie chrétienne normale, ce qui peut et devrait être vrai pour tout chrétien. Il ne faut pas tomber dans le piège de définir une vie chrétienne épanouie avec des aspects exceptionnels, de sorte que tout croyant de tout temps ne puisse pas la réaliser. On ne doit pas, par exemple, insister sur certains dons de l’Esprit. Certes tous peuvent les souhaiter et les demander à Dieu, mais ce n’est pas la présence d’un don particulier qui fait une vie épanouie. Paul insiste que tous ne sont pas des apôtres ou des prophètes ou des enseignants ; tous ne font pas de miracle ou de guérisons ; tous ne parlent pas en langues (1Co 12.29-30). Si donc je pense qu’il faut avoir tel ou tel don afin de me réaliser en tant que chrétien, alors que je ne l’ai pas, je ne pourrai pas mener une vie chrétienne épanouie.

Cela est vrai aussi par rapport à d’autres situations et conditions de vie. Une vie chrétienne épanouie n’est pas tributaire de la richesse, ni d’une bonne santé, ni du parfait mariage, ni d’une longue vie, etc. Si c’était le cas il faudrait dire que presque tous les prophètes et les apôtres y ont échoué ! (1Co 4.9ss.) Au contraire, elle découle du fait de marcher humblement avec son Dieu, et de « la justice, la paix et la joie, par le Saint-Esprit ». C’est ainsi que l’on peut être content et satisfait, quelle que soit sa situation. Réfléchissez à Joseph et à Paul en prison ; ou à Etienne au moment de sa lapidation ! 

Eh bien, comment mener une telle vie ? Voici quelques points de réflexion.

Méditer les promesses de Dieu

Lorsque Josué a succédé à Moïse, Dieu lui a dit : « Que ce livre de la loi ne s’éloigne pas de toi ! Médite-le jour et nuit pour agir avec fidélité conformément à tout ce qui y est écrit, car c’est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c’est alors que tu réussiras. » (Jos 1.8) Jésus, tenté par le diable, lui a répondu en citant la loi de Moïse : « Il est écrit : L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. » (Mt 4.4) Puis, Jésus a enseigné à ses disciples : « Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. » (Jn 15.5) 

Voilà trois exemples bien connus pour nous rappeler que la vie chrétienne dépend de la parole de Dieu, et en particulier des promesses de Dieu, c’est-à-dire de l’Evangile. En effet c’est l’Evangile qui est la puissance de Dieu pour le salut, et qui produit en nous la foi. Et c’est par l’Evangile que le Saint-Esprit produit en nous la justice, la paix et la joie. Du coup, la méditation de la parole de Dieu est un élément essentiel à une vie chrétienne épanouie. C’est par la méditation de l’Evangile que l’on peut avoir de justes attentes dans sa vie et que l’on peut prier avec intelligence et foi : « Que ton règne vienne ; que ta volonté soit faite. » En effet, comment prier pour ce que j’ignore, ou reconnaître sa réalisation ?

Si je ne médite pas l’Evangile, si je porte plutôt mon attention sur la publicité du monde, je me ferai détourner par beaucoup d’autres paroles et désirs qui détruiront la foi. Par exemple, si je pense qu’un chrétien épanoui doit avoir une certaine richesse et aisance dans la vie, je risque de me tromper. Il vaut mieux méditer la parole de Dieu : « La piété est pourtant une grande source de profit quand on se contente de ce que l’on a… Quant à ceux qui veulent s’enrichir, ils tombent dans la tentation, dans un piège et dans une foule de désirs stupides et nuisibles qui plongent les hommes dans la ruine et provoquent leur perte. L’amour de l’argent est en effet à la racine de tous les maux. En s’y livrant, certains se sont égarés loin de la foi et se sont infligé eux-mêmes bien des tourments. » (1Ti 6.6-10) 

Pour répondre à la question, « Comment mener une vie chrétienne épanouie dans le monde d’aujourd’hui ? », je dirais généralement, « Eteints le téléviseur et l’accès à l’internet, et écoute Dieu ! »

Se décider

« Personne ne peut servir deux maîtres, car ou il détestera le premier et aimera le second, ou il s’attachera au premier et méprisera le second. Vous ne pouvez pas servir Dieu et l’argent. » (Mt 6.24) 

Pour mener une vie chrétienne épanouie, il faut décider qui tu vas suivre, parce que tu ne peux pas aller dans deux sens opposés à la fois. Impossible de réaliser « la justice, la paix et la joie, par le Saint-Esprit » si en réalité ton désir est ailleurs. « En effet, là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur. » (Mt 6.21) 

Tout simplement, on ne peut pas mener une vie chrétienne épanouie si nous avons des pensées, des valeurs, et des « trésors » partagés et contradictoires. Etant chrétien, je subis déjà le conflit interne entre mon ancienne nature et celle du nouvel homme. Je ne peux pas échapper à ce conflit, mais je peux le gagner en me laissant conduire par le Saint-Esprit. Cependant si je cherche un équilibre et une harmonie entre la nature propre et l’Esprit, je serai ce que Jacques appelle un homme partagé, un homme « à l’âme double » (Jc 1.8 ; 4.8). C’est une sorte de schizophrénie spirituelle, un homme à deux têtes !  Une personne de cette condition ne peut jamais s’épanouir, parce qu’elle est constamment tirée de deux côtés, et ni l’un ni l’autre de ses deux désirs ne peut jamais se réaliser. 

Il faut donc se décider en tant que chrétien. Si je crois que Dieu « m’a donné et me conserve mon corps avec ses organes, mon âme avec ses facultés ; qu’il me donne tous les jours avec générosité la nourriture, le vêtement, la demeure, le conjoint et les enfants et toutes les choses nécessaires à l'entretien de cette vie ; et qu’il me protège dans tous les dangers, me préserve et me délivre de tout mal », alors « je dois, pour tous ces bienfaits, le bénir et lui rendre grâces, le servir et lui obéir. » (Martin Luther, Petit Catéchisme, 1er Art. du Credo) « Soumettez-vous donc à Dieu, mais résistez au diable et il fuira loin de vous. Approchez-vous de Dieu et il s’approchera de vous. Nettoyez vos mains, pécheurs ; purifiez votre cœur, hommes partagés. » (Jc 4.7-8) 

Ne pas oublier le corps

Il ne faut pas penser qu’une vie chrétienne épanouie est une affaire uniquement spirituelle. N’oublions pas que Dieu nous a créés avec un corps et un esprit, et qu’au commencement Adam devait cultiver et garder le jardin. Nous avons besoin de méditer l’Evangile et nous décider, mais également de réaliser le potentiel de notre corps et de notre intelligence. Le travail, la nutrition, le sport, les distractions, la technologie et la science, tout cela est bon et contribue à une vie chrétienne épanouie si l’on s’en sert pour servir Dieu et son prochain. En fait, le seul conflit qui existe entre tout cela et Dieu, ou la foi chrétienne, est le fait d’adorer, de servir et de vivre pour une chose plus que pour Dieu. 

C’est le fait d’adorer l’argent, les biens matériaux, une personne, la renommée, etc., plus que Dieu qui nous pose sans doute le plus grand obstacle. En croyant que ces choses elles-mêmes produisent une vie épanouie, on se fabrique en fait une idole. Mais en revanche, on ne peut pas les négliger non plus ! Paul a dû dire à certains chrétiens qui menaient une vie désordonnée, « Si quelqu’un ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non plus ! » (2Th 3.10) On ne peut pas négliger sa santé ou en abuser et puis se plaindre à Dieu à cause d’une mauvaise santé. Ici, la clé d’une vie épanouie est, « Quoi que vous fassiez, en parole ou en acte, faites tout au nom du Seigneur Jésus en exprimant par lui votre reconnaissance à Dieu le Père. » (Col 3.17) 

Que le Seigneur vous accorde « la justice, la paix et la joie, par le Saint-Esprit » !

David, le

Olloweb

Conception du site, création des maquettes, création de l’interface graphique, production et intégration des pages, CMS professionnel.

11 rue Henri Rol-Tanguy
77500 Chelles - France

Tel: 01 60 08 05 11
eMail: info@olloweb.com

Web: www.olloweb.com